Rehab 2 : le street art à ses sommets

Oeuvre de Rehab 2 immeuble street art pour Orblog orbout l'app des événements et des sorties sur appstore et googleplay sortir à paris sortir à lyon sortir à marseille sortir à bordeaux sortir à strasbourg sortir à nice

J’aime 4

Paris, état des lieux : après avoir connu des chaleurs caniculaires et des trombes d’eau à noyer une carpe, c’est au tour de la grisaille de s’installer. Dans le métro, toujours le même combat, j’aimerai parfois être Moïse et  fendre la foule. Toi aussi tu rêves d’un autre monde ?
Que cela ne tienne, suis-moi, direction  la Cité internationale universitaire de Paris pour l’exposition haute en couleur « Rehab2 » !

Bienvenue au pays des merveilles !

Tu pénètres dans une antre sinistre, grise d’apparence, et comme si tu traversais la voie 9¾, un nouveau monde s’ouvre à toi.

rehab

En guise d’hôte, et comme pour planter le décor, une immense pieuvre azure, faite de toile et de plastique, t’accueille à tentacules ouvertes. Après t’être émerveillé sur tous les graffs du hall, il ne te reste plus qu’à arpenter les longs couloirs du bâtiment. La force de l’exposition ? T’immerger dans un monde aux miles visages.

visage

D’abord, de longs corridors glauques, sur lesquels sont graffés des visages morbides, des têtes de morts, des créatures venues d’ailleurs … et L’immersion est d’autant plus forte que des créations artistiques en tous genres peuplent les lieux. Ensuite, tu embarques dans un immense chalutier dont les hublots te laisse apercevoir des scènes uniques, d’un côté une mer déchainée, de l’autre, un chantier naval déshumanisé : ambiance 20 000 lieues sous les mer de l’apocalypse.

lab14

Tu voulais du dépaysement ? Des paysages d’Afrique, des villes futuristes post-apocalyptiques, une arche de Noé remplie d’animaux tout petiiiits et tout miiiignons, des nœuds de graffs entremêlés les uns dans les autres, une immense tête de mort en carton …

orange

Un conseil, note ton adresse et ton numéro de carte bleu avant de visiter Rehab 2, car tu en sortiras totalement déboussolé. C’est une expérience incroyable, une de ces visites qui te fait oublier le temps.

Naturellement, à la fin de l’exposition, un immense Oran Outang t’attend, trônant sur quelques boites aux lettres, comme pour te remercier de ta venue (tu remarques que l’hôte fait la gueule).

orang outan

L’union fait la force

Si la visite des lieux se fait si immersive, c’est qu’elle tient au travail de plus de 100 artistes ! Chacun d’entre eux, bombes et pinceaux en main, ont su orner les murs de leur talents, influences et inspirations pour un résultat à la hauteur d’un Pimp My Ride ft Valérie Damidot.

Cette idée de partage, au delà de la démarche artistique, s’inscrit dans tout l’événement. L’entrée est gratuite, libre à vous (oui toi le visiteur) de donner quelques euros pour soutenir les artistes (allez, c’est pour l’art et tous les likes que tu vas recevoir sur Insta après ta visite !).

village

Un village artistique a aussi été créer pour l’occasion, tu peux donc chiller tout en observant des graffeurs en pleine expression de leurs talents, déguster un bon burger, profiter d’un concert improvisé ou encore montrer le sudiste qui est en toi autour d’une partie de pétanque.

liveQuand il n’y en a plus, y en a encore, un Artshop est mis en place au sein de l’expo, pour toujours plus de partage, et pour avoir la chance de repartir avec un échantillon d’œuvre des artistes !

ob_5196df_p1080985

L’exposition Rehab2 c’est 68 artistes, 12 000m² et 6 étages d’un bâtiment entièrement graffé, alors croyez moi, il est loin d’être aisé de retranscrire par écrit la richesse et la portée artistique de cette visite. Alors enfile tes chaussettes, tes claquettes et fonce ! L’exposition se termine le 16 juillet à Cité internationale universitaire de Paris.

J’aime 4

Et des milliers d’autres sorties sur l’app, toute cette semaine et partout en France !


POUR RECEVOIR DES MOTS DOUX
DE LAURE 💌


Partager ✌️
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone