Overwatch : Des robots et un singe

overwatch - orblog - orbout

Blizzard, un studio qui nous fait rêver et qu’on aime détester après les récentes déferlante Hearthstone et Heroes of the Storm qui ont respectivement bousculé les codes des jeux des cartes et du MOBA et les célèbres Diablo, World of warcraft et starcraft qui sont des pans de la culture vidéoludique. Le studio californien revient avec une nouvelle licence : Overwatch un Fps multijoueur qui ne peut que convaincre…

Le futur et le fun sont là !

Enfin une nouvelle licence chez Blizzard et ça fait du bien ! L’univers futuriste d’Overwatch est saisissant de réalisme et d’immersion , la dizaine de carte (toutes extrêmement réussies et équilibrées) prouve une fois encore que le studio détient un réel savoir faire. On voyage ainsi aux quatre coins du monde : de la Grèce au Népal, en passant par le japon ou Hollywood 🙌
La direction artistique est très proche de ce que peut faire Pixar , et l’univers du jeux est une franche réussite. Une vingtaine de héros sont proposés et là encore c’est que du bonheur, chaque personnage a un gameplay qui lui est propre. Il y en a pour tout le monde : du sniper bien planqué au gros tank qui est en première ligne pour encaisser les dégâts et pour le finir le petit heal indispensable a la victoire du groupe 😙

Bastion le robot écolo
Bastion – le robot écolo

Et là vous comprendrez qu’une équipe équilibrée est indispensable et que cette équilibre peut être difficile à trouver quand on joue avec des inconnus. Difficile mais pas impossible 💪 car un des points fort d’overwacht : c’est certainement sa communauté qui est forte sympathique et pas prise tête.

Un autre petit problème qu’il est juste de soulevé -mais qui va surement disparaître avec l’arrivée prochaine du mode compétitif- :  les doublons dans les équipes qui peuvent rendre une partie totalement injouable, mais cela reste un problème mineur tant la qualité est au rendez-vous !

Les ambiances
Les ambiances

Un festin de rois

Pour le moment 4 modes, 100 niveaux de comptes, 12 cartes et 20 personnages sont proposés ! Ce qui constitue une durée de vie intéressante. La maîtrise ds tous les personnages demandera de nombreuses heures de jeux et l’arrivée du mode compétitif devrait rajouter du piment à un jeux déjà bien épicé !

Il faudra que Blizzard assure pour la suite et fasse vivre le jeux aux travers de Dlc qu’ils soient gratuits ou payants. On peut aussi déplorer l’absence d’un mode histoire qui serait certes anecdotique mais qui pourrait permettre de développer les personnages, qui sont déjà bien attachants !

En conclusion Blizzard tape dans le mille ( comme souvent ) avec overwatch le jeux est beau, fun, jouable et bien equilibré que demander de plus … ?

Plein de chose a debloquer
Plein de choses à débloquer…

📌 Overwatch – 39.99€ Origins edition 59.99€ Collector’s edition : 129.99€
Date de sortie 24 mai 2016
PEGI : 12

#TimeToEnjoy 1

Partager ✌️
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone