Noir Eclair: Le Street Art s’invite au château de Vincennes [Paris]

noir-eclair-poster-200x150cm-12052016-626

Choc des cultures !
Le château de Vincennes propose de nous faire découvrir le travail d’un des artistes urbains français les plus influents de l’hexagone : Zevs

Serial pub killer

Artiste parisien, l’art de Zevs ⚡️ (nom qu’il s’est donné après être passé à deux doigts de se faire électrocuté par un RER), est assez subversif, conceptuel et emprunt de dérision et d’humour.

Il dessine d’abord les ombres du mobilier urbain parisien (bouche de métro). Mais si l’artiste est connu, c’est surtout pour son détournement des publicités. Nourris des codes du polar noir, il va s’attaquer à ces dernières et les assassiner (symboliquement) à coup de giclure rouge. Il se pose en vrai « serial pub killer ». Voyant que ses œuvres sont retirées de la rue, il va aller plus loin.
Dans ses « Visuals Kidnappings », il découpe les mannequins des images publicitaires afin de les enlever au quotidien des parisiens. Il les expose en galerie et demande une rançon !!  L’artiste « a toujours aimé l’histoire du vol de la Joconde en 1911, l’attraction du vide, tous ces gens venant au musée voir l’absence du tableau ».
Enfin, il va s’attaquer aux logos des marques qu’il fait littéralement dégouliner.

Art et patrimoine

La volonté du château de Vincennes et de Zevs : lier patrimoine et art contemporain. Et il faut avouer que c’est assez réussi. L’exposition ne se déroule pas dans une seule salle mais dans l’ensemble du château.
Si nous voulons voir toutes les œuvres de l’artiste il faut parcourir le château dans ces moindres recoins (et on adore ça).

Les œuvres de l’artistes sont disséminées un peu partout d’une salle à l’autre, d’un mur à l’autre. Et tout cela sans que les pièces ou les cartels interférèrent avec les œuvres déjà présentes. L’exposition réussit un double tour de force : en plus de nous faire découvrir l’art de Zevs, elle nous permet de découvrir l’histoire du château.

wp_20160928_10_30_31_pro
Zevs, Liquidated YES, 2016

Autre choix remarquable, une scénographie qui fait écho aux œuvres de Zevs et aux fonctions des pièces du château. « Liquitated YES » est par exemple présentée dans une chapelle. Le YES doré dégoulinant, symbole du capitalisme, lévite dans ce lieu emblématique de la foi, emprunt de spiritualité. L’argent se pose comme le Saint-Esprit de la religion capitaliste.

wp_20160928_10_32_48_pro
Zevs, La fameuse machine à presser de la monnaie, 2016

La sculpture « Mon trésor » est installée dans la salle du trésor du roi Charles V (évidemment). Salle, dont seul le roi seul possédait la clé. Zevs y a installé une machine à presser la monnaie. Le visiteur peut utiliser la machine afin d’éditer sa propre monnaie. Vous vous attribuez le pouvoir de frapper votre monnaie ! Droit régalien par excellence.
Au cours de l’exposition c’est un véritable trésor à l’effigie de l’artiste qui sera constitué : aux écus d’or de Charles V vont se substituer cette nouvelle monnaie.

Références au passé et au présent

lerepaszevs
Zevs, Le Repas, 2016

Mais lors de cette exposition, l’artiste ne va pas se contenter de communier avec les pièces du château. Il fait de nombreuses références aux grands maîtres du passé, qu’il va reprendre à sa sauce contemporaine.
Dans son oeuvre, « Le Repas », l’artiste à repris la célèbre « Cène » de Leonard de Vinci (1494-1498). Il a rejeté cette dernière en fond de tableau, la superposant avec une cène contemporaine. Sur cette dernière, nous retrouvons Barack Obama, Marc Zuckerberg, Steve Jobs, Erick Schmidt (créateur de Google), John Hennessy (président de Stanford), autant dire les personnes les plus influentes d’Amérique. Ici, Obama se pose comme le Christ de la religion capitaliste, entouré de ses apôtres.

Zevs, Sac en cuir de la marque LVD, 2016
Zevs, Sac en cuir de la marque LVD, 2016

Zevs va jusqu’à créer sa propre marque de mode: LVD. Le logo, fait d’initial entrelacés, est la reproduction exacte du monogramme de Léonard de Vinci, génial artiste et inventeur de la Renaissance (mais aussi un beau clin d’oeil à Louis Vuitton).
L’artiste honore l’héritage, la pérennité du travail de ce grand maître, qui a tant influencé l’art et la mode à travers les époques. Il vient aussi célébrer le centième anniversaire de l’entrée de Da Vinci à la cour de France (sous François Ier). Pour cela, il va s’associer au créateur de mode Jason Ross afin de produire cette collection exclusive. Tous les articles présentés ont été réalisés à la main dans l’esprit du XVIe siècle.

Scénographie intelligente, souffle nouveau pour un monument historique, tout en nous faisant découvrir l’art d’aujourd’hui : je ne vais pas vous gâcher plus longtemps la découverte des nombreuses autres oeuvre de Zevs, c’est à vous de les découvrir.

 

Ecran Noir,
du 16 septembre 2016 au 29 janvier 2017

Château de Vincennes
1 avenue de Paris
94300 Vincennes

 

#TimeToEnjoy 1

Partager ✌️
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone