Manger, bouger, marché : le Food Market végé

Le food market pour Orblog orbout l'app des événements et des sorties sur appstore et googleplay

J’aime 6

Quand nourriture rime avec diversité

Des endroits touristiques, hype, glamorous (grand merci à Fergie pour ce magnifique vocabulaire), très accessibles aussi, vous en trouverez à la pelle dans notre chère capitale. MAIS, on a une grande révélation à vous faire ! Le petit bout de paradis de Paris se trouve dans le 20ème, entre les métros Ménilmontant, Couronnes et Belleville. C’est le Food Market !

Comme son nom l’indique (à part si vous avez fait anglais LV14), on y mange. Vraiment bien, et pour rien du tout – deux choses qui réjouissent toujours !

Food market pour Orblog et orbout l'app des sorties à paris et ailleurs
Avoue que ça a l’air bon, très bon !


Quelquefois à thèmes, parfois pas, le marché-cantine du boulevard de Belleville fait chanter nos papilles et saliver nos cœurs. Et l’inverse.

À peine sorti du métro que l’on sent les effluves délicieux de plats de divers horizons, concoctés par des chefs de restaurants parisiens. Mexicains, thaï, maghrébins… Ils y étaient tous, et se retrouvaient sous des bâches pour rassasier les badauds de leurs spécialités.

Chaque plat est à moins de dix euros, et vraiment, c’est un régal.
Hier, c’était « sans viande, sans poisson ». Bon, la réaction immédiate d’Orbout a été : « du coup, c’est dîner à base de graines, ou comment ça se passe ? ». Mais en fait, Orbout était repu après un simple burrito aux champignons, coleslaw et quelques nachos (sans gruyères… bouh).

Un esprit sain dans un corps… qui pourrait l’être davantage

Loin de nous l’idée de vous convertir au mode de vie gluten free, Green Peace love etc. Mais, il y a des points positifs, qui sont les suivants :

          C’est sain : entre les fastfoods, les sandwichs triangulaires à midi, la junk food en général, on a du mal à s’alimenter correctement. Et voici qu’entrent en scène les mets végétariens/végétaliens. On vous conseille : Tien Hiang, qui fait de la viande qui n’est pas de la viande. On ne sent même pas la différence, c’est magique. Et leurs tempuras crevettes (sans les crevettes) sont à tomber. En plus, c’est bon pour ceux et celles qui commencent un régime tous les quarts d’heure.

–          Ce n’est pas cher : alors excusez-nous, mais cet argument c’est le meilleur vraiment. Le nerf de la guerre et du ventre, c’est l’argent. Manger copieusement, c’est bien. Manger copieusement et low cost, c’est the
cherry on the cake, die Rosine auf dem Kuchen.

–          Ça répond au B.C.I : beau, copieux, instragrammable. Les lampions au début qui décorent les bâches blanches, le groupe de musique qui nous met dans l’ambiance, des tables combles de monde, des repas qui même sur des plats jetables ont l’air délicieux et pour la soirée, vous n’avez absolument plus faim.

IMG_20170505_095019

Le Food Market, c’est deux jeudis par mois, encore une fois : tous les plats sont à moins de 10 euros et surtout, il y a de grandes chances (de nous croiser) que vous ressortiez avec l’envie de déjeuner/dîner dans ces restaurants après l’avant-goût auquel vous aurez le droit.

À bon entendeur… Bon appétit !

Et des milliers d’autres sorties sur l’app, toute cette semaine et partout en France !


Ils parlent de nous 💬

 


 

Partager ✌️
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone