La Galerie des Beautés

18009271_10211156103491756_312330992_n-1-e1493921551111

J’aime 5

Le 17 mai 2017 l’artiste pluridisciplinaire Leonardo Marcos, inaugurera son livre La Galerie des Beautés à La Galerie du Passage. Son œuvre est directement inspirée de La Galerie des Beautés commandée par Louis Ier de Bavière pour son château de Nymphembourg.

De manière contemporaine, Leonardo Marcos a recréé la célèbre galerie bavaroise, en présentant une quarantaine de photographies extraites de court-métrages qu’il a réalisés.

Ceci n’est pas
qu’un simple vernissage…

La signature du livre, édité par les éditions de La Différence, prendra des allures d’un conte de fée dans lequel les visiteurs redécouvrirons la beauté sous ses aspects les plus poétiques !

À travers la poésie digitale qui couvrira le plus beau passage parisien, vous serez transportés par les performances de Muses qui vous offrirons des poèmes, des regards, des sourires sans jamais parler la langue de l’Homme !

L’expérience sera synesthésique, onirique afin de célébrer non seulement la beauté, mais aussi l’art, celui qui crée des ponts afin d’instaurer un dialogue entre les arts.

GALERIE-DES-BEAUTES---CP-V13_PRINT-003
© Leonardo Marcos – Communique de Presse La Galerie des Beautés

L’idée d’une superposition d’impressions et de rythmes peuple les vers comme les projections : le signifié se confond avec le signifiant. La poésie digitale convoque et fait dialoguer plusieurs formes d’expression artistique et c’est en ce sens que la démarche est extraordinairement intéressante, car loin de fragmenter elle pense en terme d’union des arts, formant une conversation prononcée d’une seule et même voix.

Leonardo Marcos fait assurément « meilleur avenir avec les éléments élargis du passé » en inscrivant résolument la poésie dans une démarche contemporaine et en convoquant toutes les références classiques de la littérature depuis l’Antiquité. Nous ne pouvons pas voir ce que la poésie pouvait être à l’Antiquité, mais l’on peut très bien s’imaginer un Catulle ou un Tibulle déclamer leurs vers dans la rue, dans les théâtres, dans les festivals, avec de la musique et des coryphées. Pensons aussi à la poésie japonaise qui convoquait la musique et la représentation visuelle. Leonardo Marcos crée une poésie mouvante, intemporelle mais aussi pleinement inscrite dans notre époque technologique, condition sine qua non à la projection libre. Les mots sortent de la page et flânent eux aussi où bon leur semble… Couleurs, mouvements, musiques, les mots créent un univers rêveur dans lequel le spectateur-lecteur plonge, au croisement même de l’art numérique et de l’art littéraire.

nfd

… Et Leonardo Marcos,
pas qu’un simple artiste

Leonardo Marcos est un artiste franco-espagnol. La poésie est au cœur de son art, qu’il exprime à travers des disciplines variées (photographie, cinéma, vidéo, théâtre et musique). Son approche contemporaine et avant-gardiste use des dernières technologies digitales. L’entourage de Leonardo Marcos le perçoit comme le successeur d’Alain Robbe-Grillet en terme d’approche stylistique de l’image.

Ses créations ont été présentées au Louvre, au Palais de Tokyo, à la Maison de Catalogne dans le cadre d’événements artistiques comme les Nuits Blanches. Son exposition à la Galerie du Passage sera sa quatrième exposition, mais pas la dernière on espère !

Rendez-vous donc le 17 mai à partir de 18h jusqu’à 20h30 à la Galerie du Passage !

Et des milliers d’autres sorties sur l’app, toute cette semaine et partout en France !


Ils parlent de nous 💬

 


 

Partager ✌️
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Auteur : Théo Bellanger

Amoureux des arts et des lettres, je me consacre à penser les textes et à leur redonner un souffle. C'est un peu ça la vie de chercheur en littérature, revitaliser les textes et les révéler. A travers ces petits articles, j'aimerais donner un bel aperçu de la littérature toujours vive et rayonnante!