Festival Paris Music, 1ère édition, 1er frisson …

Dès ce soir, découvrez des artistes à écouter dans tout Paris et jusqu’à samedi dans la nuit : le Paris Music Festival !

Une programmation mystérieuse du Festival Paris Music

Festival Paris Music logo musique concerts

On ne va pas se mentir, dans l’équipe, la plupart des noms nous étaient inconnus. Rien d’étonnant : le festival se veut dénicheur d’artistes encore peu connus et en passe de l’être. Le Festival Paris Music, c’est donc :

  • L’opportunité de faire de nouvelles expériences musicales
  • Découvrir ces artistes dans des lieux prestigieux et/ou étonnants de la capitale tels que le Petit Palais, la crypte archéologique, le Pavillon de l’Arsenal, etc.

Alors l’équipe d’Orbout s’est mise en quatre pour vous dénicher ses préférés ! Enjoy !

Les 5 coups de coeur de la rédac’ !

> Le mélodieux Noiserv

Rien que le nom, on était déjà à fond ! Mais alors quand on a écouté ce brun ténébreux à la voix profonde, on a pris nos places tout de suite. Et parce que les images et les sons valent mieux que les longs discours, voici la somptueuse chanson « This is maybe the place where the trains are going to sleep at night » de Noiserv :

Vous pouvez le retrouver vendredi à 19h au Pavillon de l’Arsenal et samedi à 20h30 à la Gaité Lyrique.

> Le fascinant écho de Laura Cahen

D’abord, vous serez surpris par les textes, poétiques, mais énoncés mécaniquement ce qui rend l’expérience plus que curieuse. Cette distance est compensée par la voix surannée de la chanteuse qui n’est pas sans rappeler Barbara.

Vous pourrez la voir évoluer dans l’écrin du Petit Palais vendredi à 19h.

> Les rockeurs de Mutiny on the Bounty !

Le moins qu’on puisse dire c’est que ça déménage ! Un peu de rock dans cette programmation somme toute relativement douce. Une énergie de fou et un son ultra rock qui par moment ressemble à un chœur lyrique. Étonnant ! La preuve en image avec leur titre Mapping the Universe :

À voir à 19h au Petit Bain vendredi pour un plein d’énergie.

> La vitalité du jeune Tim Dup

Le première pensée, mais c’est qu’il est bientôt l’heure de diner, c’est que ça fait très ravioli chinois ce nom. Et puis on écoute et on fait amende honorable. Tout de suite. Notre rédactrice est tombée amoureuse. On a du la mener à la baguette.

Energique, généreux avec le public, des textes recherchés et assumés, le jeune Tim Dup a de l’énergie à revendre! Filez écouter ses chansons aux influences électro pop vendredi 18h30 à l’atelier Eugène Delacroix et samedi 20h30 à la Gaité Lyrique.

> La personnalité de Nicolas Michaux

Alors là. Jamais on n’aurait pu imaginer un artiste pareil. Bienvenue dans le monde des artistes barrés complètement brillants. Voici sur quoi on est tombé quand on l’a cherché, À la vie à la mort, son premier titre :

Si vous n’adhérez pas, ne lui tournez pas tout de suite le dos, son style a beaucoup évolué, plus classique mais tout aussi intéressant. Nous en tous cas on signe sans réserve.

Rendez-vous à l’Hôtel de Lauzun samedi à 18h30.

Tarif unique, 10€ !

Pour voir la programmation et la carte du Festival Paris Music c’est ici.

#TimeToEnjoy 0

Partager ✌️
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone