L’expo de rêve de Christian Dior

rubon1631

J’aime 7

Si vous avez suivi nos dernières péripéties, on a pas mal crapahuté : Temple Franc-Maçon, La Défense Jazz Festival, Futur en Seine, Salon du Bourget, Mondial de la Bière. Et ce n’est pas fini, nous voilà convié à l’exposition Christian Dior au Musée des Arts Décoratifs. A croire que le succès d’un événement tient à notre présence (qu’est ce qu’elles ont nos chevilles ?). En route !

Sur les pas de Christian Dior

À l’occasion de l’anniversaire des 70 ans de la maison Dior, se tient une exposition unique sur son créateur et ses œuvres : Christian Dior, couturier du rêve. Et bien il faut le réveiller si Christian Dior … – voilà, voilà ne me frappez pas j’ai épuisé mon quota de blagues pour l’article -.

dior 2

Je pénètre dans les salles noires et minimalistes qui accueillent la première partie de l’exposition. Comme par magie, un monde s’ouvre à vous ; un univers rempli de fleurs, de paysages, d’œuvres d’art, tout ce qui a servi à nourrir l’imaginaire du couturier. Classées par couleur et par époque, on entre en somme dans son intimité, l’intimité de son lieu de vie, de son atelier, de ses influences, inspirations et affinités. Et si vous fouinez bien, vous trouverez peut-être l’intégrale DVD de Cristina Cordula.

Je me dirige ensuite vers la grande Nef et là … surprise ! Je me retrouve tour à tour devant la boutique Dior avenue Montaigne puis sous la voute d’un magnifique palais.

dior entrée

La scénographie comme les jeux de lumière font de cette exposition un véritable voyage féérique au sein de l’univers de la Maison de couture. Des robes couleur émeraude, des tenues azur, des tailleurs corail, Christian Dior fait la part belle à la nature et aux fleurs à qui il doit une partie de son inspiration.

Je me dois de saluer les Arts Décoratifs et les équipes de chez Dior pour avoir su créer un décor singulier et à la hauteur de l’événement.

La Maison Dior au fil de ses couturiers

Après une partie dédiée aux créations de Christian Dior lui même, l’exposition rend également hommage aux couturiers à qui la maison doit son prestige et sa pérennité – nous traversons l’espace-temps Marty !

dior 1

D’abord, l’époque Saint-Laurent et ses tenues sobres et chics, puis les années Marc Bohan et ses inspirations persanes, sans oublier Gianfranco Ferré, John Galliano, Raf Simons et Maria Grazia Chiuri. Plus de 400 robes sont exposées, toutes uniques et toutes mises en scène dans un cadre qui leur est propre. Les robes fleuries se fondent parmi un jardin suspendu de papier, le temps s’arrête et les robes à résonance antique trônent sur un podium sans rappeler les gradins du Colisée. Les robes plus contemporaines sont mises en vitrine à la manières des grands magasins.

dior jungle

Enfin, une fresque immense uniquement constituée… des couvertures de magazines dédiées à la Maison Dior vous rappelle le respect et l’admiration que Christian Dior a su susciter. Hé oui, c’est ça l’excellence à la française, savoir se saper comme jamais.

Exposition au Musée des Arts Décoratifs  : du 5 juillet 2017 au 7 janvier 2018

Et des milliers d’autres sorties sur l’app, toute cette semaine et partout en France !


POUR RECEVOIR DES MOTS DOUX
DE LAURE 💌


Partager ✌️
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone