À l’abordage de l’Entrepont !

Pirates, Dernier Bar partenaire de l'appli Orbout pour sortir, Fantasy, Imaginaire, Roleplay caraibes

J’aime 4

Trésor, mon beau trésor

Bien l’bonjour, matelots ! L’Entrepont, ça vous parle ? Si oui, vous avez probablement déjà entendu parler ou (encore mieux) déjà participés aux sacrées Soirées du Capitaine et DONC, vous savez Ô combien celles-ci sont fun.

Si non, vous n’avez encore rien compris à la vie, vous n’êtes absolument pas des geeks dans l’âme. Mais, encore une fois, on est gigas sympas chez Orbout. On a inspecté pour vous le navire du capitaine, qui pour l’occasion avait accosté au port du Dernier Bar avant la Fin du Monde (joyeux nom, pas du tout apocalyptique). On vous révèle tout ci-dessous camarades 👇

Pirates, Dernier Bar partenaire de l'appli Orbout pour sortir, Fantasy, Imaginaire, Roleplay

À quoi s’attendre Capitaine ?

Une ambiance très travaillée : les décors sont super bien fait, tout est on point, on FLEEEK, et si vous n’êtes pas super impressionnés par la mise en scène digne du Black Pearl de Jack Sparrow, c’est qu’en vérité vous êtes une petite nature comme William Turner.

Des jeux délirants, à plusieurs, qui permettent de remporter de l’argent (du faux argent, mais de l’argent quand même). On joue, on pille, on truande. On est de vrais pirates quoi. Au fur et à mesure, on remplit la jauge de son équipage. Et comme l’argent fait loi, l’équipage qui en a le plus, se voit remporter des maxi cadeaux (généralement des pintes, mais c’est toujours ça de gagné.)

Des piiiin’s. On adore les pin’s, c’est super cool sur une veste en jeans. À force de participer aux Soirées du capitaine, on les collectionne. Certains en ont plein le chapeau – en fait, ils les accrochent sur leurs chapeaux, littéralement. Ils les brandissent avec fierté, ces « trophées » qui, plus ils sont nombreux, plus ils permettent de remporter des avantages lors des autres Soirées du Capitaine. Comme… des pintes, des pintes gratuites, toujours plus de pintes gratuites. Cheers moussaillons. 🍻

Une sacrée ambiance. C’est bon enfant, on vous explique les règles, on vous accueille aussi chaleureusement qu’un pirate peut l’être, vous mangez et buvez pour pas grand-chose. C’est un vrai bar (enfin, le deuxième sous-sol du bar pour être exact, mais ne chipotons pas), mais aussi un vrai navire, avec un vrai équipage. Un numéro vous est attribué et vous pouvez même recevoir des messages secrets (ouloulou). Bref, on adore.

Pin's, Dernier Bar partenaire de l'appli Orbout pour sortir, Roleplay, Pirates, Fantasy

Les supers recommandations
du super flibustier Orbout

Venir habillé pour l’occasion : n’est pas pirate qui veut. Ne faites surtout pas comme Orbout, ne débarquez pas habillés avec votre doudoune et vos Converse. Soyez corsaires à l’intérieur ainsi qu’à l’extérieur. Sortez vos jambes de bois (ceci est une blague), vos gilets et autres chemises en lin. Et SURTOUT n’oubliez pas vos bandanas, c’est la base pour rester crédible dans le pirate game.

Venir avec des amis : s’immerger, c’est cool. Mais accompagnés, c’est mille fois mieux. En duo ou trio, vous êtes sûrs de rencontrer d’autres groupes d’amis. Alors prenez votre pote qui a un penchant inavoué pour les jeux de rôles, et allez écumer les sous-sols du Dernier Bar. (Pour info, c’est celui qui peut toujours pas se passer des Sims ou de WoW et qui se remémore avec joie/nostalgie la période où il jouait aux cartes Yu-Gi-Oh dans la cour de récré).

Aimer la fantasy et le roleplay un minimum. Sinon, c’est vite lassant, étant donné… Que c’est le but de tout l’évènement. Il faut aimer jouer un rôle, suivre une story line – qui remonte à plusieurs soirées déjà ! –, la compétition (même si elle est gardée à un minima certains soirs) et avoir une culture G un peu nerd. Pour la simple et bonne raison que la plupart de ces pirates vont à la Paris Manga, la Japan Expo et parlent couramment l’elfique quand ils ne sont pas à bord de leur navire.

Venir avec du flooz (de l’argent, du vrai cette fois). Ce n’est pas une obligation bien sûr, mais l’on sait tous que l’on passe d’une soirée relativement bonne à une très bonne soirée quand on est repu et que l’on a bien bu.

Se détendre, et être prêt à sociabiliser ! Tout le monde est accepté, tout le monde peut jouer, les capitaines flirtent avec le danger et avec les membres de l’équipage (l’un n’empêchant pas l’autre).

IMG_20170426_113636

À babord toute !
Direction le Dernier Bar
avant la Fin du Monde

Les soirées du capitaine, c’est 10 euros, ça permet de raviver des rêves de gosses pour une nuit, de rencontrer des gens avec un sens de la mode pirate très pointu, de combattre à côté des krakens, et de faire ses armes avec le sosie (ou cousin très lointain) de Barbe-Noire. À retrouver au Dernier Bar (celui de Lille comme de Paris), et dans d’autres endroits qui célèbrent l’imaginaire. Alors larguez les amarres, camarades !

 


Ils parlent de nous 💬

 


 

Partager ✌️
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone